Vol samy ulm !

 Un vol ulm pour visiter les Hautes-Pyrénées !


vol ulm-samy ulm-sinus

Pilote instructeur, je vous propose mes vols en moto-planeur pour découvrir en toute sécurité les Hautes-Pyrénées sous un angle unique, exceptionnel et  inoubliable.

Initiez-vous au plaisir que procure le déplacement rapide d’un avion et le vol sans bruit d’un planeur.

vol ulm-samy ulm-gaussan

 

Prenez l’envol depuis ma base ULM de Gaussan située entre Lannemezan et Castelnau Magnoac (par la route, samyulm et sa base sont environ à 50 km de Tarbes, d’Auch ou de Saint-Lary).  

 

Le vol ulm de « samy ulm » sur les Pyrénées…

…vous permettra de vivre un moment agréable, de découvrir une vue extraordinaire et de garder un souvenir magnifique.

 Les vols ulm proposés : *

( poids maximum du passager = 85 kg )

A- Les Vol ulm :

Ce sont les vols ulm « pur » c’est à dire utilisant la propulsion du moteur durant tout le vol !

1) Garaison
2) Pays des Coteaux
3) Château Mauvezin

 

B- Les Vol Planeur :

Ce sont les vols où la propulsion du moteur est utilisée uniquement dans la première partie du vol afin de gagner de l’altitude. La deuxième partie du vol, une fois l’altitude désirée atteinte, se fait comme un planeur.  La particularité des « vol planeur » est donc une altitude bien plus élevée que dans les « vol ulm » permettant une vue d’ensemble incomparable et un vol plané à la descente sans bruit.

C’est réellement la version de vol 100% écologique !

4) Vol planeur
5) Pic du midi
                    6) Mauvezin + Pic du Midi

 

C- Les Vols à la demande :

Pour des vols spécifiques merci de me contacter par mail !

vol ulm-pyrénées

*   Les vols qui vous sont proposés ne peuvent en aucun cas être assimilés à un baptême de l’air avion, un baptême de l’air planeur, un baptême de l’air parapente ou même un baptême de l’air ULM. Il s’agit d’un acte d’enseignement au pilotage de ce type de machine facturé avec un forfait de temps. Le temps de vol déterminant une distance, il est donc possible de survoler quelques points d’intérêt touristique sans que cela soit le but du vol. L’enseignement reste la priorité !